Artavazd Péléchian


Artavazd Pelechian est né en 1938 en Arménie soviétique. D’abord ouvrier dans l’industrie, il se tourne vers le cinéma en 1963 et intègre la célèbre école de cinéma de Moscou. Non satisfait par le montage « classique » pratiqué au cinéma et cherchant à transmettre au spectateur les idées qui le touchent et sa position philosophique, il invente le montage à distance ou à contrepoint.
Pelechian choisit de disjoindre des plans que d’autres cinéastes juxtaposeraient. Il crée une distance entre deux plans qu’il qualifie d‘ « importants », afin d’augmenter, grâce aux plans intermédiaires, leur signification. Ces deux plans, ou séries de plans « se parlent à travers toute la chaîne des plans qui les relient ». « Si j’ai deux images qui m’intéressent (…), je les décolle. J’ai compris que ces éléments mis à distance parlaient mieux entre eux que s’ils étaient mis côte à côte. » – Artavazd Péléchian

Pour les habitants, le montage donne cela :

Image chippée sur le site de Myriam Semerijian


J’ai découvert ce cinéaste il y a longtemps, lors d’un cours donné par Gérard Leblanc : « Cinéma, science et poésie ». Ce court métrage m’accompagne depuis.

Plus d’information sur le site de Myriam Semerjian